Retour à la liste des actualités

Plfss 2018 : un mécanisme de régulation inacceptable

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) réclame un effort de 100 millions d’euros d’économies pour le secteur des dispositifs médicaux et introduit un nouvel outil de régulation visant à définir une enveloppe maximale de dépenses au-delà de laquelle une baisse des tarifs des dispositifs médicaux et prestations associées est mise en place.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) réclame un effort de 100 millions d’euros d’économies pour le secteur des dispositifs médicaux et introduit un nouvel outil de régulation visant à définir une enveloppe maximale de dépenses au-delà de laquelle une baisse des tarifs des dispositifs médicaux et prestations associées est mise en place.

L’intersyndicale des prestataires de santé à domicile manifeste sa plus grande inquiétude sur l’effet délétère qu’un tel outil aurait sur la prise en charge des malades à leur domicile, ainsi que sur leur profession.

Cette forme de régulation, similaire à celle appliquée au médicament, ne veut pas reconnaître le métier de service que représente la prestation de santé à domicile, avec ses 20 000 collaborateurs et plus de 1.5 million de patients pris en charge. Ce mécanisme vise à ignorer l’augmentation naturelle du nombre de patients, qui est pourtant liée à la prévalence des maladies chroniques, au vieillissement de la population et au virage ambulatoire souhaité par le gouvernement.

L’intersyndicale demande la suppression de cet outil de régulation, appelle les parlementaires à amender le PLFSS, et encourage ses adhérents à se mobiliser, le ministère de la santé ayant à ce stade refusé toute modification du texte.

>>> TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ

à lire également

image description
26 Mar

«Le premier hôpital de France, c’est le domicile»

Tribune de Charles-Henri des Villettes, président de la Fédération des PSAD, publiée dans l'Opinion

lire l’article
image description
26 Mar

Référencement sélectif : une mesure dangereuse pour l’accessibilité des patients/personnes à l’innovation et aux produits adaptés à leur besoin

Introduit par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2020, le référencement sélectif pour certains produits de santé, et notamment les fauteuils roulants, inquiète les organisations professionnelles des prestataires de santé à domicile. A l’heure de sa prochaine mise en œuvre, la fédération des prestataires de santé à domicile (PSAD) et l’Union des prestataires de santé à domicile indépendants (UPSADI), réitèrent leurs réticences à l’égard de ce dispositif qu’elles jugent délétère pour les patients

lire l’article
image description
30 Nov

Covid-19 : La FEDEPSAD salue la création d’un forfait relatif à l’oxygénothérapie à domicile

Au terme d’un travail mené entre le ministère de la Santé et la FEDEPSAD, un forfait oxygénothérapie de court terme pour les patients atteints de la COVID-19 a été mis en œuvre. Cette avancée consacre le rôle des PSAD dans la gestion de la crise sanitaire.

lire l’article

ACCÈS

  • 126 rue de Charenton, 75012, Paris
  • Tél:  01 84 83 13 85
  • Fax:  01 84 83 13 90
    • Arrêt Gare de Lyon
    • M Lignes 1 et 14
    • RER Lignes A et D
    • Arrêt Reuilly-Diderot – ligne 1 et 8
image description
Horaires d'ouverture au public et permanence téléphonique :

Du lundi au jeudi de 10h à 19h.
Le vendredi de 10h à 18h.

Voir le plan d’accès

Contact

Vous pouvez nous laisser un message via ce formulaire, nous vous répondrons dans les meilleurs délais :

*Champs obligatoires