Retour à la liste des actualités

PLFSS 2019 : péril programmé pour la santé à domicile

L’enthousiasme généré par la présentation du plan de réforme du système de santé aura été de courte durée. Selon le tableau global des économies attendues en 2019 sur les dépenses d’assurance maladie, dévoilé mardi 2 octobre, 150 millions d’euros d’économies devront être fournis par le secteur de la prestation de santé à domicile, soit une augmentation de 50 % par rapport à 2018. Ces nouvelles mesures d’économies sont insoutenables pour la profession et en totale incohérence avec la volonté des pouvoirs publics de promouvoir la prise en charge à domicile des patients.

 


La contribution des PSAD aux économies du système de santé a été considérable ces dernières années : entre 2013 et 2016, ils ont apporté en moyenne 50 millions d’économies par an dans le cadre des baisses de prix successives ; en 2017 et 2018, cet effort annuel a été porté à plus de 90 millions d’euros. Ce sont cette fois 150 millions qui sont demandés.

Alors que l’annonce d’un ONDAM porté à 2,5 % permettait d’espérer une petite bouffée d’oxygène pour l’ensemble des acteurs de santé, le métier de la prestation de santé à domicile se retrouve paradoxalement menacé d’asphyxie.

Le Gouvernement met ainsi en péril l’emploi et l’investissement dans un secteur qui a toujours été un moteur pour l’innovation et du virage ambulatoire, et prend une grave responsabilité vis-à-vis des patients. Sur quels champs d’activité le Gouvernement compte-t-il encore trouver 150 millions d’économies ? Quelles catégories de patients seront sacrifiées ? Les personnes âgées en perte d’autonomie ? Les personnes en situation de handicap ? Les personnes atteintes de maladies chroniques ?

Plus les ambitions du Gouvernement en matière de développement des prises en charge à domicile sont grandes, plus forte est la pression sur les acteurs qui en assurent la mise en œuvre. Où est la cohérence ?

La Fédération des Prestataires de Santé à Domicile (PSAD) demande instamment aux ministres concernés de réviser, en concertation avec les acteurs, le montant des économies attendues afin de revenir à un niveau soutenable et réaliste.

à lire également

image description
15 Apr

Fauteuils roulants : la FEDEPSAD salue l’ouverture de nouvelles discussions et souhaite y prendre part

La Fédération des prestataires de santé à domicile (FEDEPSAD) prend acte de la volonté du gouvernement d’ouvrir un nouveau cycle de discussions sur la réforme de la prise en charge des fauteuils roulants. La FEDEPSAD alertait depuis plusieurs mois sur les contours de cette réforme qui ne réunissaient en l’état, ni les conditions techniques et opérationnelles de mise en oeuvre, ni le financement nécessaire.

lire l’article
image description
4 Mar

Observatoire de l'inflation 2023 : l’étau se resserre sur les prestataires de santé à domicile

La Fédération des prestataires de santé à domicile (FEDEPSAD) vient de publier l’édition 2023 de l’Observatoire de l’inflation sectorielle des PSAD. Les données rassemblées auprès d’un panel d’entreprises les plus représentatives du secteur mettent en évidence la poursuite de l’inflation subie par le secteur depuis 2021 (+3,3% sur l’année 2023 et +11,1% d’impact moyen cumulé depuis 2021 vs 3.4% cumulé sur la période précédente 2018-2020).

lire l’article
image description
9 Feb

Les Prestataires de Santé à domicile saluent le nouveau Gouvernement et l’appellent à soutenir le secteur

La Fédération des Prestataires de Santé à Domicile (FEDEPSAD) a suivi avec attention, la deuxième vague de nominations au sein du gouvernement du Premier ministre Gabriel Attal, le 8 février. La FEDEPSAD salue l'arrivée des deux nouveaux ministres délégués auprès de Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités : Frédéric Valletoux, en qualité de Ministre déléguée à la Santé et à la Prévention, et Fadila Khattabi, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et des Personnes handicapées.

lire l’article

ACCÈS

  • 126 rue de Charenton, 75012, Paris
  • Tél:  01 84 83 13 85
  • Fax:  01 84 83 13 90
    • Arrêt Gare de Lyon
    • M Lignes 1 et 14
    • RER Lignes A et D
    • Arrêt Reuilly-Diderot – ligne 1 et 8
image description
Horaires d'ouverture au public et permanence téléphonique :

Du lundi au jeudi de 10h à 19h.
Le vendredi de 10h à 18h.

Voir le plan d’accès

Contact

Vous pouvez nous laisser un message via ce formulaire, nous vous répondrons dans les meilleurs délais :

*Champs obligatoires