Retour à la liste des actualités

Lancement de la 1ère journée nationale de la santé à domicile

1ere Journée Nationale de la Santé à Domicile, le mercredi 28 novembre 2018

Qualité de vie des patients :

75% des patients estiment que leur quotidien s’est amélioré grâce à la prestation de santé à domicile[1]

 

Paris, le mercredi 28 novembre 2018 – Le secteur de la prestation de Santé à Domicile est en croissance constante en raison de la prévalence des maladies chroniques, du vieillissement de la population et du développement du « virage ambulatoire » souhaité par le gouvernement. A ce jour, plus de 2 millions de patients bénéficient déjà d’une prise en charge à domicile[2].

Alors que la Fédération des Prestataires de Santé à Domicile (PSAD) organise, ce mercredi 28 novembre 2018, la 1ere Journée Nationale de la Santé à Domicile sous le Patronage du Ministère de la Santé, les patients bénéficiant d’un suivi à domicile ont répondu à une enquête de satisfaction sur l’accompagnement délivré par leurs prestataires ; ils ont également fait part de leurs attentes.

De manière générale, les patients sont largement satisfaits de l’accompagnement et du suivi assurés par leur prestataire ; ils souhaiteraient néanmoins que certains services existants soient davantage réalisés ou développés et que de nouvelles prestations leur soient proposées…

3 patients sur 4 estiment que leur quotidien s’est amélioré grâce au PSAD

Depuis le début de leur prise en charge à domicile, les patients interrogés se sont montrés largement satisfaits de leur PSAD et ont estimé que celui-ci avait un impact positif sur leur quotidien :

  • 100% d’entre eux se sentent en sécurité et soulignent la rapidité avec laquelle ils ont été pris en charge à l’issue d’une hospitalisation (47% des patients interrogés ont bénéficié d’une prise en charge à domicile, à l’issue d’une hospitalisation)
  • 95% des patients estiment que leur PSAD leur a permis de mieux comprendre leur traitement et 93% estiment avoir été bien instruit sur la façon dont leur dispositif médical fonctionne
  • 93% des patients se considèrent comme plus autonome dans la gestion de leur traitement ou l’utilisation de leur dispositif médical, grâce au suivi et aux conseils de leur PSAD
  • Accompagnés au long cours par leur PSAD (en moyenne 5 ans), les patients estiment que leur PSAD contribue à les rendre plus observants à leur traitement et plus autonomes: ils plébiscitent à plus de 80% l’accompagnement régulier réalisé par les PSAD pour s’assurer de la bonne gestion technique de leur dispositif médical et du suivi de leur traitement
  • Grâce à la bonne mise en œuvre de leur traitement, 3 patients sur 4 considèrent que leur quotidien s’est amélioré (vie sociale, vie familiale et professionnelle)

Enfin, 85% des termes utilisés par les patients pour qualifier la relation avec leur PSAD sont positifs. L’accompagnement dans le suivi du traitement, la disponibilité et la qualité de l’écoute sont les principaux motifs de satisfactions des patients vis-à-vis de leur PSAD.

« J’ai une bonne relation avec mon PSAD car le personnel est à l’écoute. Je n’ai pas besoin de me soucier du renouvellement des consommables pour mes traitements qui sont directement livrés à mon domicile. », déclare une patiente de 47 ans, atteinte d’insuffisance cardiaque et de diabète de type 1

La prestation de santé à domicile vise à une véritable autonomisation  du patient pour qu’il vive sa vie le plus normalement possible.

3 patients sur 4 sont favorables au télésuivi

Les patients interrogés sont majoritairement favorables au suivi à distance des données issues de leur dispositif médical afin d’améliorer l’accompagnement délivré par leur prestataire. Il est par ailleurs à noter que, plus les patients sont jeunes, plus ceux-ci sont favorables au partage de leurs données. Cependant, les patients plébiscitant également les visites physiques, ils n’envisagent pas un suivi exclusivement à distance.

Le télésuivi est à cet égard un formidable outil pour accompagner les malades chroniques dans le bon usage de leur traitement tout en offrant un retour d’information qui permet d’identifier, en temps réel, les difficultés d’adhésion au traitement et, le cas échéant, mettre en œuvre, en lien avec le médecin, les actions nécessaires. Le suivi de l’adhérence du patient à son traitement sert également de mécanisme de régulation et de maitrise médicalisée de la dépense en servant d’index sur la base duquel la rémunération des prestataires est modulée. Ce modèle de rémunération à la performance a ainsi récemment été mis en œuvre pour le traitement de l’apnée du sommeil par PPC.

Avec plus de 700 000 patients concernés en 2018, le télésuivi de l’apnée du sommeil représente aujourd’hui la plus grande opération de télésanté jamais menée en Europe.

Pour Charles-Henri des Villettes, Président de la Fédération des PSAD, « L’expérience menée dans le cadre du télésuivi de l’apnée du sommeil a permis de démontrer que la technologie ne se substituait pas à l’humain mais qu’elle le guidait plus efficacement. Afin de répondre à l’attente forte des patients de bénéficier d’un télésuivi et de continuer à développer des mécanismes participant efficacement à l’efficience des dépenses de santé, la Fédération des PSAD se tient prête à étendre, à d’autres pathologies, le système mis en place pour le télésuivi de l’apnée du sommeil. »

Plus des 2/3 des patients souhaitent que les prestataires de santé à domicile renforcent les services existants et en développent de nouveaux

Si 31% des patients interrogés n’ont pas d’attente supplémentaire vis-à-vis de leur prestataire, 69% d’entre eux souhaiteraient néanmoins que de nouveaux services leur soient proposés (comme par exemple un soutien psychologique) et, dans une moindre mesure, souhaiteraient que leur prestataire renforce ou approfondisse certains services existants :

    • Développer l’accompagnement psychologique des patients.
    • Développer plus d’accompagnement administratif pour le suivi du traitement (prise de rendez-vous avec le médecin, recherche de financement, etc.).
    • Améliorer la flexibilité des visites aux besoins des patients.
    • Développer le télésuivi tout en maintenant des visites régulières elles aussi plébiscitées.

 

Les prestataires de santé à domicile satisfont aujourd’hui très largement leurs patients. Aujourd’hui néanmoins, le contexte budgétaire contraint auquel les prestataires doivent s’adapter, cumulé aux économies insoutenables prévues pour l’ensemble de la profession, au titre du PLFSS 2019, pourraient remettre en question l’étendue voire la qualité deprise en charge des 2 millions de patients jusqu’alors suivis à domicile…

 

« La Fédération des PSAD se félicite de pouvoir contribuer, de manière concrète, au mieux vivre des personnes traitées à domicile. Maillon essentiel de la chaîne de soins, tous nos prestataires ont à cœur de devenir leur partenaire au quotidien, tout au long du traitement. La Fédération espère néanmoins que le gouvernement de donner les moyens de son ambition pour le déploiement de la santé à domicile en France. Soutenir le domicile est primordial à plusieurs égards. Il permet de satisfaire aux enjeux que représentent le vieillissement de la population et le transfert de prise en charge de l’hôpital vers la ville ; il répond à l’attente forte des patients de se faire soigner à domicile.

Afin de faire face au développement structurel de la santé à domicile et pour continuer à développer des services en adéquation avec les besoins et attentes des patients, la Fédération se tient prête à construire, avec le gouvernement, des modèles innovants, plus économes et plus efficaces, pour un système de santé pérenne et au service des patients », conclu Charles-Henri des Villettes, Président de la Fédération des PSAD.

 

[1] Selon un sondage Carenity, réalisé en novembre 2018, sur un échantillon de 115 patients suivis à domicile par un prestataire.

[2] Patients pris en charge par les prestataires membres de la Fédération des Prestataires de Santé à Domicile (PSAD)

à lire également

image description
25 Apr

Présidentielle 2022 : La FEDEPSAD félicite Emmanuel Macron pour sa réélection et l’appelle à se saisir du sujet de la santé à domicile

Les attentes exprimées par le Français sur la santé et la dépendance appellent une réponse forte permettant des améliorations visibles et rapides dans tous les territoires. A cet égard, la FEDEPSAD souhaite que la concertation des parties prenantes sur ces sujets soit engagée rapidement

lire l’article
image description
18 Mar

Hausse des prix des carburants : inquiète pour l’avenir du secteur, la FEDEPSAD demande le gel des baisses tarifaires

La hausse des prix du carburant ces derniers jours, avec un tarif dépassant désormais les 2 euros le litre dans la plupart des stations, inquiète la Fédération des prestataires de santé à domicile (FEDEPSAD).

lire l’article
image description
22 Feb

9e Rencontres de la Santé à Domicile

La Fédération des prestataires de santé à domicile (FEDEPSAD) organise le mardi 8 mars prochain les 9e Rencontres de la santé à domicile. Cet événement se tiendra en soirée, entre 18 et 20 heures, à l’Aéro-club de France, 6 rue Galilée 75116 Paris.

lire l’article

ACCÈS

  • 126 rue de Charenton, 75012, Paris
  • Tél:  01 84 83 13 85
  • Fax:  01 84 83 13 90
    • Arrêt Gare de Lyon
    • M Lignes 1 et 14
    • RER Lignes A et D
    • Arrêt Reuilly-Diderot – ligne 1 et 8
image description
Horaires d'ouverture au public et permanence téléphonique :

Du lundi au jeudi de 10h à 19h.
Le vendredi de 10h à 18h.

Voir le plan d’accès

Contact

Vous pouvez nous laisser un message via ce formulaire, nous vous répondrons dans les meilleurs délais :

*Champs obligatoires